Les Chipsets d’Intel sous la loupe  

Les Chipsets d’Intel sous la loupe

Le chipset est l’élément central d’une carte mère et agit comme un lien entre les composants individuels d’un ordinateur. Il contrôle l’interaction et le flux de données entre le processeur, la mémoire principale, les systèmes bus et les contrôleurs des interfaces internes et externes et a donc une influence majeure sur les performances globales du système informatique. Le choix du bon chipset est important, car il détermine quels composants peuvent être utilisés dans un système informatique.

Si vous regardez maintenant la composition d’un PC Intel, vous devez sélectionner la bonne carte mère avec le chipset, qui à son tour comprend tous les composants du PC, tels que la RAM, le SSD, l’adaptateur graphique et le processeur, qui est monté sur un socket. Le socket du CPU et le chipset de la carte mère doivent correspondre au CPU respectif.

Le choix des bons chipsets

Lors du choix des bons chipsets, il convient de prendre en compte les facteurs suivants :

  • Version PCIe : PCIe (PCI Express) désigne la norme selon laquelle les voies internes transfèrent des données entre le CPU, le contrôleur embarqué et d’autres périphériques, tels qu’une carte graphique. PCIe 4.0, la version actuelle, est environ deux fois plus rapide que PCIe 3.0. En outre, il est également important de prendre en compte le nombre de voies dans la version PCIe correspondante.
  • PCIe par chipset : plus le nombre est élevé, plus les possibilités fonctionnelles sont grandes
  • PCIe par CPU : décrit le nombre de voies PCIe auxquelles les cartes graphiques peuvent être connectées
  • USB 3.2 Gen 1 (à l’origine 3.0) ou Gen 2 (à l’origine 3.1) : décrit le nombre de ports USB pris en charge jusqu’à 5 ou 10 Gbit
  • Overclocking : les performances du matériel peuvent être augmentées à l’aide des fonctions d’overclocking.

Les chipsets d’Intel de l’ancienne et de la nouvelle génération en comparaison

Les modèles actuellement les plus puissants parmi les processeurs de bureau d’Intel incluent ceux de la dixième génération avec le nom „Comet Lake“. Les cartes mères avec un socket Intel LGA 1200 et un chipset de la série Intel 400 conviennent parfaitement. Ceux qui optent pour les processeurs des générations précédentes 8 et 9 („Coffee Lake“ ou „Coffee Lake Refresh“) choisissent une carte mère avec Intel LGA 1155 et un chipset de la série Intel 300.

Les chipsets B460, H470 et Z490 sont compatibles avec «Comet Lake».

Aperçu et comparaison des différentes générations

  B460B360H470H370Z490Z390
Version PCIe3.03.03.03.03.03.0
PCIe par chipset161220202424
PCIe par CPUnombre de voies PCIe1 ×161 ×161 ×161 ×161 ×16 / 2 ×8 / 1 ×8 + 2 ×41 ×16 / 2 ×8 / 1 ×8 + 2 ×4
USB 3.2 Gen 1 (à l'origine USB 3.0)nombre de connexion USB86881010
USB 3.2 Gen 2 (à l'origine USB 3.1)nombre de connexion USB-44666
Fonctions d'overclocking----jaja

Les innovations de la série 400

Par rapport aux chipsets Z390, H370 et B360, il n’y a pas de changements radicaux dans l’équipement des modèles Z490, H470 et B460. Intel n’a pas installé PCIe 4.0 dans la série 400 car le fabricant n’a pas inclus cette fonction dans les processeurs. Les principales innovations concernent uniquement les nouvelles fonctions réseau. Pour la première fois, les utilisateurs bénéficient du Wi-Fi 6 intégré (802.11ax) dans le chipset de bureau et de l’option 2,5 GbE.

Cependant, seule une partie du matériel requis pour cela se trouve dans le chipset. 2,5 GbE est possible grâce aux voies HSIO universellement applicables, qui sont fournies par le chipset et utilisées par des contrôleurs externes. Pour le Wi-Fi 6, un module RF compagnon externe est nécessaire en plus de l’électronique de contrôle du chipset.

Recommandation pour les utilisateurs exigeants

Les chipsets Intel Z390 et Z490 sont utilisés dans différents types de PC. Si vous choisissez le modèle plus récent, vous bénéficierez de meilleures fonctions d’overclocking et travaillerez donc beaucoup plus rapidement.

De plus, le Z490 prend en charge non seulement les processeurs actuels de dixième génération, mais également de la onzième génération à venir. De plus, la bande passante et la prise en charge PCI restent les mêmes, tout comme la prise en charge des ports SATA 3, la compatibilité avec les cartes graphiques et la prise en charge du stockage RAID Optane et SATA. Alors que la prise en charge de l’Internet sans fil 802.11AC a été annoncée pour le Z390, le Z490 a déjà implémenté la prise en charge du Wi-Fi 6.

Dans le domaine du traitement vidéo et graphique, les résultats finaux dépendent fortement de l’application respective. Alors que certaines applications peuvent mieux utiliser les processeurs avec un nombre de cœurs plus élevé que d’autres, la vitesse pendant les processus de rendu ou de calcul varie également en conséquence. En tant que successeur du chipset Z390, le modèle Z490 est livré avec un support d’overclocking, par exemple pour overclocker les K-CPU via le multiplicateur ouvert. De plus, l’unité graphique du CPU peut également être utilisée pour le décodage vidéo.

Les programmes pouvant utiliser cette fonction peuvent être considérablement accélérés de cette manière. Un facteur qui devrait également intéresser les utilisateurs de PC gaming 4k haut de gamme.

Recommandation pour les professionels

Les chipsets Intel B360 ou B460 sont recommandés dans ce domaine. Il existe également les plus grandes différences entre les générations: le B460 offre un total de 16 voies PCIe 3.0 – un tiers de plus que le modèle précédent. Cependant, la version B460 ne prend pas en charge USB 3.2 Gen 2 – l’ancien modèle autorise quatre ports ici.

Par rapport aux cartes plus chères avec Z390 ou Z490, qui offrent des avantages en overclocking en particulier, les chipsets B360 et B460 se démarquent par leur rapport qualité-prix et sont spécifiques à un environnement professionel, où le potentiel d’overclocking n’est généralement pas recommander.

 

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.