Configurez votre propre cloud avec Raspberry Pi  

Configurez votre propre cloud avec Raspberry Pi

NextCloud est un logiciel open source qui permet de transformer le Raspberry Pi en serveur cloud. Ce serveur peut alors servir pour les galeries photos, la lecture de fichiers multimédia, la synchronisation des données, les calendriers etc. Il est notamment possible d’y partager des données avec d’autres utilisateurs à des fins de collaboration.

Dans ce tutoriel, nous vous expliquons comment installer NextCloud sur Raspberry Pi et les paramètres auxquels faire attention.

Le projet

Niveau : Débutant avec quelques connaissances de base

Temps : 1 heure

Budget : 50€ environ

Matériel requis : un Raspberry 3B+ ou Raspberry A+, un bloc d’alimentation, un étui, une carte SD

En supplément : un disque dur externe

À propos du matériel et du logiciel

Pour ce projet, les Raspberry Pi 3B+ et A+ sont les modèles les plus adaptés. En effet, ils disposent d’1 Go de RAM et d’une connectique Gigabit Ethernet. Or pour un serveur cloud, plus il y a de RAM disponible, mieux c’est.

Quant à NextCloud, c’est un logiciel gratuit qui permet d’héberger vos fichiers sur votre propre serveur de manière sécurisée, sans fournisseur tiers. Vous pouvez l’installer sur un serveur ou un espace web privé. Vous pouvez ainsi profiter du cloud tout en gardant le contrôle de vos données. De cette manière, vous n’avez aucune inquiétude à avoir quant aux problèmes de confidentialité.

NextCloud propose des fonctionnalités très utiles telles que l’authentification à deux facteurs, la gestion de différents droits utilisateurs ou groupes d’utilisateurs, des interfaces de surveillance, le cryptage des données, et plus encore.

Grâce aux plug-ins, il est également possible d’ajouter des fonctionnalités de façon modulaire :  outils collaboratifs, calendriers, galeries photos, programmes de messagerie électronique, outils de gestion de projets

Installer NextCloud sur le Raspberry Pi

Installer NextCloud sur le Raspberry Pi n’est pas sans difficulté. En effet, cela nécessite de configurer un environnement LAMP complet (Linux, Apache, My SQL, PHP). D’autre part, la communication doit être cryptée à l’aide de certificats SSL.

Heureusement, le projet NextCloud Pi offre une solution simple : il s’agit d’une image basée sur Raspbian 9 sur laquelle NextCloud et l’environnement entier sont préinstallés (Apache, la base de données MariaDB, PHP, etc.). Une manière simple de gagner du temps en s‘épargnant quelques étapes fastidieuses !

Etape n°1 : Transférer l‘image sur la carte SD

Pour commencer, téléchargez NextCloudPi ici.

Etape n°2 : Activer le protocole SHH

Le protocole SSH sert à sécuriser la transmission des données. Vous avez deux options ici : la première consiste à activer le protocole SSH avant l’installation. Pour ce faire, créez un fichier appelé SSH sur une carte SD. Dès que votre serveur est en ligne, il est exposé à des attaques potentielles – et ce, même pendant la phase de configuration. L’avantage de cette option est que vous bénéficiez d’une transmission de données sécurisée.

La deuxième option consiste à activer le protocole SSH après l’installation (voir étape n°3).

Etape n°3 : Démarrer le Raspberry Pi

Il faut ensuite démarrer le Raspberry Pi. Connectez-le à l’alimentation et à Ethernet et démarrez-le.

Ressources utiles

Vous trouverez ci-dessous des liens où figurent des conseils d’installation utiles et de l’aide en cas de doute.

Configurer NextCloud

L’étape suivante consiste à configurer NextCloud. Vous pouvez le faire via l’interface utilisateur du terminal (TUI) ou via l’interface utilisateur Web (WebUI). Si tous les réglages peuvent généralement être effectués sur l’une ou l’autre des interfaces, nous avons opté pour la première option car c’est la plus rapide.

Etape n°1 : Accès à l’interface utilisateur du terminal

Connectez le Raspberry Pi à un clavier et à un moniteur HDMI. Attention : par défaut, le réglage du clavier est en anglais, les lettres « x » et « y » sont donc inversées.

Connectez-vous avec ces identifiants :

Utilisateur : pi

Mot de passe : raspberry

Etape n°2 : Activer le protocole SSH

Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez maintenant activer le protocole SSH. Pour ce faire, tapez « sudo raspi-config » et activez SSH sous ‘Interfacing Options’.

Etape n°3 : Changer les mots de passe

Ne supprimez pas le nom d’utilisateur NCP, car il est nécessaire pour les opérations en arrière-plan. Cependant, vous devez changer le mot de passe.

Etape n°4 : Effectuer davantage de réglages

Vous pouvez maintenant procéder à tous les réglages supplémentaires dont vous pouvez avoir besoin. Nous vous conseillons, en premier lieu, de vous concentrer sur les paramètres de sécurité importants, notamment :

  • fail2ban
  • letsencrypt
  • modsecurity
  • nc-autupdate-ncp

Vous pouvez trouver une liste plus complète ici. Amusez-vous bien avec ce projet!

 

Illustration : AdobeStock #167191257, klss777

 

Qu'en pensez-vous? Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *