Construire une alimentation de laboratoire en 10 étapes!  

Construire une alimentation de laboratoire en 10 étapes!

Dans ce tutoriel, nous vous expliquons comment assembler facilement une alimentation de laboratoire. Nous utilisons pour ce faire un module de tension de commande programmable à tension constante et à courant constant que nous intégrons dans un boîtier adéquat.

Le projet

Niveau : Débutant avec des connaissances de base  

Temps : environ deux heures

Budget : Environ 80 euros

Matériel requis : l’alimentation de laboratoire JOY-IT DPS 5015 avec le boîtier correspondant : le boîtier JOY-IT DPS CASE,

des gaînes thermorétractables pour l’assemblage du boîtier

En supplément : Un Module Micro-USB permettant de configurer l’alimentation de laboratoire à l’aide d’un ordinateur,

ou un Module Bluetooth permettant de commander l’alimentation grâce à votre téléphone portable.

Vous aurez également besoin de : l’outillage de base d’un électronicien ainsi qu’un poste à souder

 

1. Préparer la petite platine

Commencez par la petite platine. Sur cette platine, vous souderez un ventilateur pour le boîtier, un interrupteur à bascule et un câble de liaison vers la platine principale. La platine principale n’ayant pas de point de branchement pour le ventilateur du boîtier, celui-ci doit être soudé sur la petite platine.

Pour ce faire, vous devez couper le câble du ventilateur fourni avec le produit. Libérez prudemment les deux fils de leur gaine isolante, de manière à ce qu’ils soient dénudés sur environ 4 mm.

Soudez le câble rouge (+) sur le pôle « + » et le câble noir sur le pôle « – ». Pour ce faire, insérez les extrémités dénudées au travers des perforations et soudez-les sur les deux faces.

Attention : Avec une pince, découpez la partie du fil qui dépasse sur le dessous de la carte afin d’éviter tout court-circuit par la suite!

 

2. Souder l’interrupteur

La prochaine étape consiste à souder l’interrupteur avec lequel vous pourrez allumer et éteindre l’alimentation de laboratoire. Utilisez pour ce faire le câble noir et le câble rouge de petit diamètre. Soudez-les à l’interrupteur comme le montre la photo.

Pour éviter tout court-circuit, isolez les points de contact avec de la gaine thermorétractable.

 

 

 

 

 

 

3. Connecter la petite platine à la platine principale

Le moment est venu de préparer le branchement de la petite platine sur la platine principale et d’en assurer la soudure.

Pour ce branchement, utilisez les câbles (le câble rouge « + » – et le câble noir « – ») de gros diamètre. Raccourcissez-les à une longueur d’environ 9 cm.

Attention : N’utilisez pas trop de câble car vous risquez de ne plus avoir suffisamment de longueur pour les sorties.

Dénudez les deux câbles sur environ 5 mm. Fixez une cosse fourche sur l’extrémité d’un des deux câbles. Isolez les extrémités avec de la gaine thermorétractable pour éviter les courts-circuits.

L’autre extrémité des deux câbles doit être soudée sur la petite platine du boîtier.

Attention à bien respecter la polarité. Rouge = « + » et Noir = « – »

 

 

4. Souder l’interrupteur à bascule

Il faut maintenant souder l’interrupteur à bascule. Veillez à d’abord passer le câble de l’interrupteur au travers du boîtier ou de fixer l’interrupteur sur le boîtier. Soudez les extrémités du câble de l’interrupteur à la plage d’accueil « KEY » sur la petite platine. Soudez le câble rouge sur la plage d’accueil rectangulaire et le câble noir sur la plage d’accueil ronde.

5. Incorporer la platine principale

Vous pouvez maintenant fixer la platine principale au fond du boîtier au moyen de quatre vis, et intégrer les prises des entrées et des sorties pour votre alimentation. Vous avez deux prises devant et deux prises derrière.

Vissez les prises rouges en haut et les prises noires en bas. Pour le montage des prises, respectez l’indication suivante :

6. Préparer le câble pour la tension de sortie

La prochaine étape consiste à préparer le câble pour la tension de sortie. Utilisez à nouveau le câble avec le gros diamètre. Dénudez-le sur environ 5 mm aux deux extrémités. Fixez une cosse fourche aux deux extrémités.

 

 7. Monter le ventilateur

Fixez à présent le ventilateur depuis l’intérieur du boîtier. Pour ce faire, insérez quatre écrous dans le ventilateur par derrière, et vissez ensuite les quatre vis dans le ventilateur depuis l’extérieur.

 8. Assembler la platine et l’interrupteur

Avec deux écrous, fixez maintenant la petite platine à la paroi arrière du boîtier.

Dès que la petite platine est fixée, vous pouvez monter tous les câbles. Commencez par le câble pour la tension d’entrée (« IN+ » et « IN- »).

Pour continuer, fixez le câble pour la tension de sortie (« OUT+ » et « OUT- »).

Branchez aux prises situées à l’avant, l’extrémité du câble correspondant à la tension de sortie.

 

 

 

 

 

9. Brancher l’écran

Il ne vous reste plus qu’à brancher l’écran à la platine principale au moyen de deux câbles. Un câble sert à l’écran (« LCD ») et l’autre câble servira au branchement du clavier (« KEY »). Les points de câblage sont annotés à la fois sur la carte et sur l’écran. Une fois que les câbles sont branchés, il ne vous reste plus qu’à fixer l’écran au boîtier.

 

10. Montage final

Dès que tous les câbles sont branchés, que les platines ont été vissées, que l’écran et l’interrupteur ont bien été incorporés et que le ventilateur est en place, l’assemblage du boîtier est terminé.

Vous pouvez alors utiliser les quatre vis et refermer le boîtier de chaque côté.

 

Illustrations : JOY-IT

 

Qu'en pensez-vous? Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *